Un événement à ne pas louper : “Automobilistes, pompes à fric ? “

Ce dimanche 28 octobre à 11h25, retrouvez Philippe Leduncq, Président de la FFMC80, ainsi que Gabriel Lasorne, automobiliste et relais à Amiens du mouvement “Bloquons tout le 17 Novembre” en DIRECT pour un débat télévisé sur France 3 Picardie et France 3 Nord pas-de-Calais. Face à eux, vous retrouverez Hubert De Jenlis, 1er Vice-président du … Lire la suiteUn événement à ne pas louper : “Automobilistes, pompes à fric ? “

Sécurité routière… Comment faire du neuf avec des vieux…

L’arrivée au gouvernement d’un Président et d’un Premier ministre jeunes et dynamiques, augurait d’un grand changement pour notre pays. Des élus issus de la société civile, les vieux codes abolis, les partis départis, tout était réuni pour le démarrage d’une nouvelle France. Tout, sauf… une sécurité routière toujours menée à l’ancienne par des technocrates poussiéreux qui ont sauvés leurs postes octroyés par le précèdent quinquennat !

Alors que depuis de nombreuses années, la sécurité routière est décrétée « enjeu national majeur » par les présidents successifs, force est de constater que le nombre de décès sur la route peine à diminuer malgré une répression toujours plus forte. Qu’importe. Avec l’abaissement de la vitesse à 80 Km/h, le nouveau gouvernement reste sur la même voie et persiste à s’enliser dans une politique de l’échec pourvu qu’elle soit rentable et facile à mettre en place. Pour la Fédération Française des Motards en Colère le casque est plein et il est temps de faire preuve de créativité et d’investissement pour passer d’une sécurité rentière à une véritable sécurité routière, pour les usagers et non plus contre eux ! La FFMC Somme et les antennes des autres départements, appellent tous les usagers de la route à manifester le dégout que leur inspire ce genre de décision !

La baisse de la vitesse à 80 Km/h n’est que l’une des nombreuses mesures inadaptées prises par la Sécurité Rentière et l’État. C’est pourquoi nous articulons la mobilisation plus généralement contre les incohérences de la sécurité routière et de facto contre la limitation à 80.

Alors que 6 Français sur 10 sont opposés à cette mesure qu’ils jugent inutile, de nombreux élus et députés, notamment en région, sont dubitatifs et se posent légitimement des questions quant à l’efficacité de cette baisse de la limitation de vitesse. D’autres y sont clairement opposés et l’ont fait savoir à Monsieur le Premier ministre, Édouard PHILIPPE qui n’en a pas tenu compte. Les technocrates de la DSR (Délégation à la Sécurité Routière) sont à Paris et Les décisions contre les usagers de la route se prennent aussi à Paris ! Les antennes de la FFMC sont soutenues par La Fédération des Bikers de France, 40 Millions d’Automobilistes, La Fédération Française des Automobilistes Citoyens, l’Udelcim et Valve, qui appellent leurs adhérents et tous les usagers de la route à rejoindre cette mobilisation !

Le chiffon rouge !

Pourquoi relancer un site à ce jour, alors que les réseaux sociaux sont là ? Dans cette question tout est là ! Quelles informations attendez-vous, à quelles fréquences, sur quels sujets, ces mêmes sujets sont-ils à débattre ???? A débattre, tiens ! Ce mot que nous n’utilisons plus, cette manière de communiquer que nous n’utilisons plus, cet échange que nous n’avons plus, cette solidarité que cela ne nous amène plus ! Alors à la FFMC nous décidons de relancer ce ou ces débats ! A voir ce qui nous tombe dessus,  c’est un moindre mal !

C’est cette acceptabilité qui pose problème !

Pour certain, le fait de « gueuler » dans la rue n’est pas efficace, ne sert à rien, n’est pas productif et donne une image de la moto négative. Bien au contraire, et nous l’entendons tous les jours, nombres de citoyens et usagers de la route rêvent de rejoindre un mouvement comme le notre ! «  Vous les motards, vous êtes solidaires ! »  Oui, nous, cette minorité que le monde entend de part son bruit, sa générosité pour sa propre défense, son envie d’aller de l’avant, sa production d’idées, sa capacité a rassembler et son goût pour la mutualisation des forces et des énergies pour que tous nous profitions des résultats !

Le soucis est que dans notre société nous avons tendance à tout accepter par ce que « on est bien obligé ! » Hé bien non, celui qui ne se bat pas a déjà perdu ! Si les combats sont aujourd’hui différents et ne se traitent plus de la même manière, ils sont néanmoins présents et dangereux pour nous. Privatisation de la sécurité rentière, zone de restriction de circulation (ZRC), obligations multiples, baisse des budgets voir annulation pour l’entretien des routes, contrôle technique, Péage urbain, taxe par-ci, taxe par-là, la liste est bien trop longue pour que nous soyons sans réactions ! La première réaction sera l’adhésion car nous avons besoin de forces économiques et humaines, et puis 42 euros l’année pour ce défendre, ça va, en comparaison d’un PV pour mauvaise gueule !

Alors, cette année 2018 verra le réveil des usagers ? En tous cas les motards ne se laisseront tondre la laine sur le dos et c’est avec le mouvement motard qu’ils se défendront et qu’ils gagneront les combats de demain ! Le préfet de la Somme nous accuse de brandir un chiffon rouge et de faire peur, c’est vrai et en même temps nous n’accepterons plus de partenariat avec ses services ! L’année commence fort, nous entrons en résistance et le chemin sera long !

Alors ce site est le votre, merci à Florian, Stéphane et à Bernard pour ce travail, il servira les motardes et motards chaque jour avec de gros morceaux de FFMC dedans.  Bonne et heureuse année motarde à toutes et à tous ! Que votre route soit belle mais un peu sinueuse quand même.