80 km/h : le gâchis !

Après avoir publié une grande campagne dans la presse, la sécurité routière envahit désormais les grands médias radio et télévisuels. Toujours avec les mêmes poncifs qui tentent de faire croire que le 80 serait une « grande décision courageuse » comme l’ont été d’autres décisions passées, ceinture et casque compris. Les grands absents de ces campagnes restent les arguments étayés en faveur de cette baisse : pas d’appel aux vrais spécialistes de la sécurité routière, pas de prise en compte de la nécessité de mesures acceptées par la population pour que la sécurité routière ne soit pas rejetée par elle, et surtout, toujours ce mépris pour les choses fondamentales de la démocratie que sont l’avis des élus du peuple, superbement méprisés par nos gouvernants et chantres de cette politique uniquement contraignante de sécurité routière.

 

Il y aurait 99% de français contre, que l’”intime conviction” de nos gouvernants l’emporterait encore ! Pensez, notre Premier ministre en est encore à nous parler du théorème de Nilsson, qui a été élaboré pour suivre les conséquences du passage de la conduite à gauche à la conduite à droite en Suède : quel rapport avec nous ? La sécurité routière officielle en est encore à parler de 2% des véhicules en circulation, alors que d’après les chiffres officiels, les 2RM seraient plus proches des 10% ! L’accidentalité remonte malgré la hausse de moyens mis en place pour contrôler la vitesse ? On en conclut qu’il faut encore renforcer les contrôles ! Il est plus facile d’imposer un débat chiffré que de parler des causes réelles des accidents ! Pourtant…

Faire respecter les distances de sécurité ferait mieux que toutes les limitations du monde, mais pour promouvoir ça, il faut faire de la sécurité routière.

La vitesse excessive est et a toujours été très différente d’un excès de vitesse, mais pour éviter ça, il faut faire de la sécurité routière.

Un comportement dangereux reste un comportement dangereux quelle que soit la limitation de vitesse, mais pour éviter ça, il faut faire de la sécurité routière.

Un alcoolique au volant reste un alcoolique au volant quelle que soit la vitesse, mais pour éviter ça, il faut faire de la sécurité routière. (Et mettre en œuvre une vraie politique de santé publique, également…).

Une route mal entretenue reste une route mal entretenue quelle que soit la vitesse, mais pour éviter ça, il faut faire de la sécurité routière.

Un rail de sécurité non doublé reste une guillotine à motard quelle que soit la vitesse, mais pour éviter ça, il faut faire de la sécurité routière.

Un conducteur scotché à son téléphone ne regarde pas la route quelle que soit la vitesse, mais pour éviter ça, il faut faire de la sécurité routière.

Un conducteur scotché à son ordinateur de bord tactile ne regarde pas la route quelle que soit la vitesse, mais pour ça, il faut faire de la sécurité routière.

Vous comprendrez donc, nous en sommes persuadés, que de voir dépenser NOS deniers pour de la propagande sur un décret dont peu d’usagers veulent et qui n’a absolument pas fait la preuve de son utilité, ça provoque encore plus de colère chez nous et chez les automobilistes…

Par ailleurs, n’hésitez pas à compléter la liste, elle n’est malheureusement pas exhaustive, et c’est ce qu’on aimerait voir traité par le biais de l’éducation et des budgets par l’Etat, plutôt que voir défendre à grands renforts de budgets publicitaires une mesure impopulaire, inefficace et donc contre-productive. Mais pour ça, il faut des moyens humains et financiers (en plus d’une volonté politique !), et ce n’est pas autofinancé comme un radar, privé ou non d’ailleurs…

Le vrai courage politique, ce serait de prendre des mesures pérennes, qui donneront des résultats, mais après la fin des mandats des actuels président et premier ministre… des mesures qui bien sur coutent de l’argent mais économisent des vies. Le contraire de ce qui est fait avec les 80km/h en sorte…

 

Secrétariat de la FFMC Somme
2/4 Rte de Paris 80.000 Amiens
06 81 89 12 88
03 22 42 23 15

2 réflexions au sujet de “80 km/h : le gâchis !

  1. Tous ces conducteurs qui roulent sans phares dans le brouillard !
    A l’approche d’un carrefour c’est un véritable coup de poker (idem en cas de dépassement d’un véhicule lent sur une departementale).
    Les intercepter serait de la sécurité routière

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :