Limitation à 80 km/h

La « limitation à 80 km/h » est devenue un phénomène sociétal, on peut donc penser que nos élu(e)s s’en emparent. J’ai été curieux de regarder  ce qu’il pouvait en être sur internet, et plus particulièrement dans notre nouvelle région : les Hauts-de-France. J’ai donc tapé dans un moteur de recherche deux mots clés : « limitation à 80 km/h » et «le Courrier Picard » ou  « la Voix du Nord », deux quotidiens régionaux qui sont au cœur de l’information de notre région. J’ai été surpris de voir le peu d’écho qu’avait cette problématique auprès de nos élu(e)s locaux. Je me permettrais même d’utiliser cet oxymore : « silence assourdissant ».

Bien ! Ce peu d’intérêt est-il généralisé ? J’ai poursuivi mes recherches en tapant le nom d’un autre quotidien régional (le Dauphiné Libéré), et là grosse surprise…ça bouge dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Vendredi 30 mars, le conseil départemental de l’Isère a voté un vœu pour s’opposer à l’abaissement de vitesse voulue par le gouvernement (http://www.ledauphine.com/isere-sud/2018/04/01/cette-limitation-a-80-km-h-qui-ne-passe-pas-ruod). Même s’il a été la source d’un débat animé, on peut constater que ceux qui ont en charge la gestion d’une région se préoccupent de cette problématique.

Et mieux encore, un sénateur et une députée de la Drôme se mobilisent contre cette résolution gouvernementale (http://www.ledauphine.com/drome/2018/03/20/vent-debout-contre-la-limitation-a-80-km-h).

Je conclurais par deux phrases :

  • Chapeau bas à la région Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Et pour nos élu(e)s locaux des Hauts-de-France, je citerais cette expression imagée : « vous êtes un peu mou du genou ».

SL

1 réflexion au sujet de “Limitation à 80 km/h”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :